Menu de navigation

Situé entre le Brésil et l’Argentine, l’Uruguay figurait sur notre plan de route vers Buenos Aires.

Nous avons apprécié la capitale Montevideo, où nous avons déambulé dans les ruelles piétonnes sous un beau soleil printanier (digne d’une belle journée ensoleillée du mois d’avril chez nous) et profité de nombreux musées. La capitale présente plus les caractéristiques d’une ville provinciale, loin du grouillement d’autres grandes villes sudaméricaines, et est située au bord de la mer, la rendant particulièrement agréable en dépit de la couleur maronâtre peu attrayante de l’Atlantique…

Nous avons ensuite dressé le cap vers l’ouest, jusqu’à la ville de Colonia del Sacramento, qui se trouve en face de Buenos Aires, de l’autre côté du fleuve de la Plata (qui à cet endroit est large de plus de 50 km, il s’agit plus d’un estuaire).
Une petite ville ayant fait l’objet de longues querelles entre Espagne et Portugal, dont il en résulte un joli centre historique aux styles portugais et espagnols de l’époque. Colonia travaille en outre son attrait touristique en cultivant tout ce qu’il y a de « vintage », des vieilles voitures de collection aux petits objets du quotidien, avec un résultat très bobo (et quand même charmant) assumé. Ses allées bordées de platanes et les façades des maisons ornées de végétation plus ou moins spontanée en font également un lieu agréable où il fait bon flâner.

Nous voilà maintenant prêts pour la traversée du fleuve avant d’arriver dans la capitale argentine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *