Menu de navigation

Qui sommes-nous ?

Avant de lire les récits de nos aventures, vous souhaitez peut-être mieux nous connaître!

Ludo(vic), alias colonel Moutarde, 24 ans

Ludovic

Tout juste diplômé d’une école d’ingénieur en génie civil, Ludo a déjà effectué plusieurs voyages au long cours en saisissant les opportunités offertes par son cursus universitaire. Après 3 mois en Nouvelle-Zélande pendant l’hiver 2010-2011, puis 3 mois en Bolivie l’hiver 2013-2014, ce voyage va lui permettre de passer le cap des 12 mois ! Sa curiosité pour le monde qui l’entoure est mêlée à son désir de découvertes toujours plus insolites et éloignées de la routine.

Pourquoi colonel Moutarde (que les ignorants ressortent le Cluedo poussiéreux enfoui dans leurs placards !) ?

C’est en référence à son côté un peu dur et (trop) franc qu’il a lorsqu’il n’est pas d’accord avec Camille (eh oui, cela arrive). Et en 12 mois de voyage passés l’un à côté de l’autre, cette situation pourrait se produire quelquefois…

Quelques uns de ses atouts pour un tour du monde :

  • sa capacité à se sortir de situations délicates grâce à son esprit bricolo ou Mac Gyver : il a par exemple déjà réparé une attache de remorque de vélo défaillante avec un bout de fil de fer chiné sur un chantier corse ;
  • sa curiosité à toute épreuve : il se montre notamment toujours prêt à tester des expériences culinaires jugées « bizarres » pour les occidentaux que nous sommes ; reste à savoir s’il passera le cap des gros insectes (ou des chats, des serpents…) en Asie !

Ce qu’il préfère :

  • Faire de la trottinette parce que ça lui donne l’occasion de retourner en enfance (sauf que c’est devenu hyper branché de se déplacer en trot’ dans Grenoble),
  • Jouer de la trompette très fort quitte à casser les oreilles à son entourage voire au voisinage,
  • Les concours de tapette à mouche,
  • Faire SON morceau fétiche de shaka ponk au piano,
  • Boire son thé « à la marocaine », autrement dit en faisant une profonde aspiration de l’eau chaude vers sa bouche fort désagréable pour ses accompagnants,
  • Bricoler sa « zed », ça prend du temps de lui faire sentir la frite.

Ce qu’il n’aime pas :

  • Entasser des affaires inutiles,
  • Rentrer et nager dans une eau inférieure à 25 degrés,
  • Finir son repas sans même un petit gâteau ou carré de chocolat,
  • Quand il faut se mettre sur son 31.

Le plus difficile pour lui pendant ces douze mois ?

Satisfaire son appétit d’ogre où que l’on soit dans le monde, ce qui n’est pas une mince affaire et occupera par conséquent une bonne partie de son temps et de son esprit ! Et par la même occasion se passer du fromage, de vin et d’autres mets français qui nous sont si chers.

 

Camille, alias Madame Pervenche, 27 ans (déjà)

Camille Après avoir travaillé pendant 4 ans dans le domaine de l’environnement et réalisé plusieurs voyages de courte durée, Camille a désormais envie de se lancer dans le « vrai voyage », celui qui vous plonge dans l’inconnu loin des repères habituels et vous apprend autant sur le monde que sur vous-même. Pourquoi Madame Pervenche (remémorez-vous ici aussi les bonnes vieilles parties de Cluedo de votre enfance) ? Là encore, c’est le caractère « strict » et « austère » de sa chère et tendre qui est mis en avant par Ludo lors de leurs discussions animées, lui valant ce surnom ponctuel.

Quelques-uns de ses atouts pour un tour du monde :

  • Son niveau en espagnol, en anglais, et en français (surtout pour les fautes d’orthographe) qui lui donnent de bonnes facultés d’intégration avec tous types de population ;
  • Son désir de ne jamais perdre de temps, qui nous poussera à aller de l’avant pour découvrir de nouvelles choses lorsque la longueur du voyage pourrait donner envie de se laisser porter par les flots ;
  • Son abnégation presque Tchétchène lorsqu’il s’agit de devoir affronter une situation physiquement difficile.

 

Ce qu’elle préfère :

  • Rentabiliser ses voyages quand elle se lève de table en transportant pêle-mêle casseroles, assiettes et verres,
  • Ne pas laisser s’écouler plus de 5 minutes entre l’heure du réveil et le moment où elle est sur son vélo pour aller au travail le matin
  • Se brosser les dents avec le bras gauche en levant le coude très haut
  • Epiler ses vetements en jettant le cheveu loin dans un geste theatrale

 

Ce qu’elle n’aime pas :

  • Laisser la balance de cuisine allumée lorsqu’il n’y a rien dessus
  • Prendre sa voiture pour un trajet inférieur à 20 km.
  • Manger du foie gras. En effet pour faire du foie gras il faut tuer des canards, et les canards sont gentils.

Le plus difficile pour elle pendant ces douze mois ?

Etre capable de se passer de sa dose de sport quotidien… et de chocolat (oui, il n’y a pas que Ludo qui aime manger quand même) !

    Les présentations étant faites, reste maintenant à nos deux amoureux de partager ensemble l’aventure qui les attend, pour le meilleur et pour le pire !

    3 Commentaires

  1. enea:vous êtes tous les 2 jolie :=)

  2. Haha, je vais essayer de satisfaire par procuration le deuxième point de ce que tu préfères, le temps de votre voyage, Ludo, compte sur moi :-)))
    Bizzzzz à tous les deux de nous deux !

  3. Comme le confirme bien la photo avec son sac gros comme un haut-fourneau sur le dos,
    c’est encore la jolie Camille avec son beau sourire qui va porter le gros du paquetage!…

    Je vous souhaite beaucoup de bonheur à concrétiser votre rêve.

    Amitiés à tous les deux et bises à Camille.

    Etienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *