Menu de navigation

C’est un peu brut, mais pourtant bien vrai : à Pahrump, on n’y vient pas pour faire du tourisme. La ville a d’ailleurs été créée à partir de rien il y a un quelques décennies par des investisseurs proposant des terrains à acheter à des prix extrêmement attractifs.
Mais alors que sommes-nous venus faire dans cette ville de 30000 âmes perdue au milieu du désert? Nous reposer après 3 semaines de vélo avant de repartir les batteries rechargées, et découvrir justement la « vraie Amérique » au travers d’un volontariat dans une petite ferme familiale. Loin des villes où les modes de vie sont plus standardisés, nous découvrons ici une autre facette des Etats-Unis au-delà de la carte postale, avec ses bons et ses moins bons côtés.

Nous sommes accueillis dans la famille de Roger et de Dona, deux sexagénaires dévoués à leurs 8 enfants qui ne leur rendent pas toujours la vie facile, mais aussi à leurs 12 chats (sans parler des 5 chatons), 60 poules, cheval, chèvre, mouton, chien qui occupent bien les journées. Hormis les tâches quotidiennes de nourrissage des animaux, de récolte des œufs et d’arrosage du potager, nous avons passé le plus clair de notre temps à faire des travaux dans la cuisine familiale qui n’avait jamais été terminée.

le coucher de soleil Burger King...
Principale activité de Pahrump, ses casinos
DSC00307 BLOG

En dehors de ces heures de labeur quotidiennes dans la chaleur matinale de cette région si aride (il y pleut en effet seulement 100mm par an!), rien de bien palpitant à faire à Pahrump. La ville très étalée se présente sous la forme de grandes artères où l’on ne circule qu’en voiture sans voir la moindre silhouette humaine au-dehors, et ne dispose en effet d’aucune distraction autre que des casinos en-veux-tu-en-voilà (on trouve des machines à sous jusque dans les pharmacies!), des supermarchés dignes des plus grands centres urbains, et des fasts food au nombre incalculable. Autant dire qu’il faut être solide pour ne pas devenir dépressif ni obèse à la longue (rassurez-vous on n’est pas restés assez longtemps pour ça)… fléau que malheureusement peu d’habitants ont réussi à éviter. La nourriture que nous avons eue à la maison était d’ailleurs assez représentative de cette malbouffe américaine qu’on montre tant du doigt : des snacks à longueur de journée, et un seul « repas » en début de soirée composé de plats trop gras, trop sucrés, et trop salés!

Casse improvisée dans le jardin
Habitat typique pahrumpien
Coucher de soleil dans la banlieue de Pahrump
Casse improvisée dans le jardin

La région est en plus particulièrement touchée par le chômage, et cela se ressent assez vite, notamment au travers de l’habitat souvent constitué de maisons temporaires de type mobile home sédentarisé…

Nous avons malgré tout mis à profit ce temps de repos pour préparer la suite de notre voyage, pour donner de l’allure à une cuisine en chantier depuis des années… Et nous avons même la fierté personnelle d’avoir réussi à faire manger des tomates (sous forme de tarte) et des prunes (sous forme de clafoutis) à des américains se nourrissant exclusivement de plats cuisinés à réchauffer au micro-ondes, et ça, ça n’a pas de prix!

Nous voilà donc prêts à repartir vers de nouvelles aventures cyclistes en direction de Los Angeles, ultime étape de la partie nord-américaine du voyage avant le grand saut vers l’Amérique latine!

    7 Commentaires

  1. Il y a beaucoup d’animaux. De notre côté il fait assez beau.

  2. waouh!!!j’adore les photos avec les couchers de soleil?et 60 poules c’est énorme!le petit vélo est ancien?

  3. En parlant de ferme, je suis à l’activité « animaux » . Car en plus j’aime bien les animaux.

  4. Salut Camille et Ludo, on travaille bien en classe et nous avons de
    très très bons résultats aux évaluations 😉

  5. Je trouve les photos jolies 🙂 Ma préférée, c’est la ou on voit le biquette( baiaiaibaiaiai )LOL

  6. Moi, j’ai déja dormi dans un mobil-home, en plus avec mon copain.
    Sinon, je participe à une activité sur les animaux ou nous apprenons à mieux les connaître. Hier, nous avons parlé des tortues. je n’ai pas d’animaux à la maison mais j’aimerai bien en avoir.

  7. certaine photos son jolie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *