Menu de navigation

Bénéficiant du « Japan rail pass » nous permettant de voyager de manière illimitée  avec le « shinkansen » (le TGV japonais, ultra efficace – cela va de soi!) pendant une semaine, nous avons poursuivi notre tour du pays en nous rendant au sud ouest de l’île principale Honshu, dans la ville d’Hiroshima.

Le shinkansen ou train de l'espace

Ce nom évoque bien entendu le désastre du 6 août 1945, lorsque la première bombe nucléaire de l’histoire provenant des Etats-Unis a démoli une ville entière et décimé plus de 180 000 habitants (en comptant les « effets secondaires » de l’utilisation de l’arme nucléaire). Nous avons réalisé l’incontournable visite du mémorial de la bombe nucléaire, abritant un musée retraçant la terrible histoire de cette ville et les conséquences de la bombe sur la région et ses habitants.

Le deuxième jour, nous nous sommes rendus d’un pas plus léger vers l’île de Miyajima, à moins d’une heure d’Hiroshima, où nous avons randonné jusqu’au sommet à quelques 535 mètres d’altitude pour observer une vue brumeuse au-dessus de l’océan, avant de nous promener entre temples et rues plus touristiques au bord de l’eau. Encore une journée très ensoleillée dont nous avons bien profité avant d’entrer dans plusieurs jours de grisaille et de pluie… En plus d’un environnement assez remarquable (rendu encore plus beau par les cerisiers en fleurs!), l’île possède de nombreux temples très anciens… et des biches très peu sauvages!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *