Menu de navigation

Le Japon, entre modernité et traditions

on 09 Avr, 2015

Cela pourrait être le titre d’un guide touristique, mais c’est également fort à propos pour ce qui est de nos impressions sur le Japon. Alors que le pays fait figure de pionnier en matière de technologies et de hi tech, reléguant à la position de désuète notre belle France, le Japon donne l’impression d’être immuable lorsque l’on considère la manière dont les japonais se comportent en société – comportement régi par tant de règles de politesse désormais considérées comme « vieux jeu » en France (les japonais utilisent en effet de très nombreuses formules de politesse en toutes circonstances, y compris lorsque l’on achète un yaourt en supermarché), le goût pour les choses anciennes, et même la reproduction de la mode vestimentaire des ancêtres. En voici un petit exemple, nous avons croisé bon nombre de jeunes voire très jeunes filles vêtues du kimono traditionnel....

Read More

Nara

on 06 Avr, 2015

Après une journée pluvieuse passée à Fukuoka (sur l’île du sud ouest de l’archipel nippon Kuyshu) à déguster les spécialités culinaires locales faute d’une météo propice à des activités plus recherchées, nous avons passé la journée à Nara, une des principales villes du Japon pour son patrimoine architectural et religieux, qui a également constitué la première capitale permanente du Japon au XIIIème siècle pendant une petite décennie. Faute de grand soleil, nos promenades et visites ont été un peu écourtées, mais cela ne nous a pas empêché de sortir l’appareil photo....

Read More

Hiroshima et l’île Miyajima

on 05 Avr, 2015

Bénéficiant du « Japan rail pass » nous permettant de voyager de manière illimitée  avec le « shinkansen » (le TGV japonais, ultra efficace – cela va de soi!) pendant une semaine, nous avons poursuivi notre tour du pays en nous rendant au sud ouest de l’île principale Honshu, dans la ville d’Hiroshima. Ce nom évoque bien entendu le désastre du 6 août 1945, lorsque la première bombe nucléaire de l’histoire provenant des Etats-Unis a démoli une ville entière et décimé plus de 180 000 habitants (en comptant les « effets secondaires » de l’utilisation de l’arme nucléaire). Nous avons réalisé l’incontournable visite du mémorial de la bombe nucléaire, abritant un musée retraçant la terrible histoire de cette ville et les conséquences de la bombe sur la région et ses habitants. Le deuxième jour, nous nous sommes rendus d’un pas plus léger vers l’île de Miyajima, à moins d’une heure d’Hiroshima, où nous avons randonné jusqu’au sommet à quelques 535 mètres d’altitude pour observer une vue brumeuse au-dessus de l’océan, avant de nous promener entre temples et rues plus touristiques au bord de l’eau. Encore une journée très ensoleillée dont nous avons bien profité avant d’entrer dans plusieurs jours de grisaille et de pluie… En plus d’un environnement assez remarquable (rendu encore plus beau par les cerisiers en fleurs!), l’île possède de nombreux temples très anciens… et des biches très peu...

Read More

Mont Fuji

on 05 Avr, 2015

Pour poursuivre notre semaine de visite express du Japon, nous sommes restés dans les montagnes en nous rapprochant du Mont Fuji, dans l’espoir de pouvoir l’observer. Par chance, une très belle journée nous attendait à Kawaguchiko, et nous avons pu faire une journée de randonnée autour d’un des 5 lacs qui l’entourent et magnifient la vue. Une belle consolation, alors que la saison est bien trop précoce pour pouvoir en tenter l’ascension. Voici un petit échantillon de ce majestueux sommet culminant le Japon du haut de ses 3776 m que nous avons pu...

Read More

Tokyo et Nagano

on 02 Avr, 2015

Lors de notre semaine à la ferme, nous avons pu retourner explorer le gigantesque Tokyo lors de notre jour de repos. Nous visitons le Japon lors de la meilleure période de l’année (du moins pour les japonais qui considèrent ces jours comme les plus beaux), puisque les cerisiers sont en fleurs dans les villes, et constituent une formidable scène pour les piques niques entre amis, les portraits d’amoureux, les promenades en famille ou les joggings des sportifs qui empruntent les « itinéraires sakuras » (signifiant cerisier en japonais). Pour vous donner une idée de l’importance de ce moment de l’année, les chaînes de télévision diffusent en plus de la météo, la « météo des sakuras », où l’on découvre dans quelles villes ces derniers sont déjà fleuris. Cette période est une véritable fête pour les japonais qui la considèrent comme le symbole du renouveau avec une nature qui rayonne, et même si cela ne correspond pas au début de l’année civile, le printemps est par exemple la date de la rentrée des classes pour les enfants. Nous avons donc profité de cette belle journée de dimanche dernier pour nous rendre dans les parcs urbains (dont celui du palais impérial), puis dans le quartier Shibuya des jeunes tokyoïtes excentriques, qui paraissent faire un concours de la tenue la plus originale (ou ridicule si cela se produisait en France, tant l’allure paraît « kitsch » pour nous). Nous sommes également tombés sur un festival de musique dans un parc, dont les festivaliers rappelaient étrangement ceux de n’importe quel festival en Europe. Une bien belle journée, que nous avons remise dès le mardi, une fois dégagés de nos obligations à la ferme, pour visiter le marché au poisson « le plus grand au monde », dixit notre Petit futé. Un beau spectacle où nous avons essayé de nous faire petits pour ne pas déranger ceux qui y travaillent, malgré la forte tentation de tout photographier tant l’ambiance est particulière et les poissons souvent bien différents de ceux que l’on trouve sur nos étals français (le marché avait d’ailleurs été interdit un temps aux touristes il y a quelques années suite à des plaintes des poissonniers liées au comportement inadapté de certains touristes…). Nous avons ensuite pris la route pour Nagano, qui fut le théâtre des...

Read More

Des « vacances » à la ferme

on 27 Mar, 2015

Souhaitant découvrir le Japon « de l’intérieur », sortir des grandes villes ainsi que faire des économies dans le pays le plus cher de notre voyage, nous nous sommes tournés vers le site internet de Woofing Japan, qui a ses déclinaisons dans de nombreux autres pays. Le principe est simple : en échange de travailler dans la ferme qui accueille des « woofers », ces derniers sont hébergés et nourris par les agriculteurs. Nous avons trouvé un hôte à Inashiki Hukuda, proche de Narita (oui le fameux aéroport, on voit d’ailleurs défiler à toute heure du jour et de la nuit les avions à bien basse altitude), à une cinquantaine de kilomètres de Tokyo. L’exploitation, qui est en agriculture biologique (c’est la condition qui leur permet de s’enregistrer sur le site), produit tomates cerises, aubergines et riz. Nous passons donc la semaine en compagnie de Rika (qui est la seule personne avec qui nous pouvons réellement communiquer car elle parle anglais), son mari Mitsuru, et ses deux parents Okasan et Otosan (qui continuent à travailler dans les serres à plus de 74 ans!). Une vraie immersion qui nous permet de découvrir le travail agricole, mais aussi la vie japonaise, avec ses règles qui rythment chaque instant, le confort de la maison (dont le degré de hi tech ferait rêver n’importe quel geek tant les ordinateurs sont partout, des toilettes à la table chauffante), la gastronomie qui nous fait moins regretter la France tant elle est riche et saine, les phrases de politesse les plus incontournables pour ne pas passer pour des ingrats auprès des parents âgés… Nous partageons ce quotidien avec Francisco, un autre woofer portugais ici depuis déjà 2 mois, et Petty, une jeune taïwanaise. Côté travail, les « vacances » ne sont quand même pas de tout repos, et on pense mériter nos bons repas et notre futon pour la nuit : on démarre à 8h le matin pour finir à 16h minimum le soir, avec des journées bien remplies et physiques. On est en passe de devenir expert en « pesage de visu » des aubergines (car pour être vendues aux supermarchés, elles doivent faire entre 80 et 100 grammes, peu de place au hasard!), en ramassage de feuilles, nettoyage des allées, en taille de plants… Le travail est assez...

Read More