Menu de navigation

Pékin et la muraille de Chine

on 20 Mar, 2015

Notre dernière semaine en Chine s’est déroulée autour de Pékin, la capitale du pays, et de la visite de la célébrissime grande muraille. A la différence des deux métropoles que nous avions visité précédemment, Pékin nous a surpris par la présence de nombreux quartiers historiques et par son patrimoine culturel. La petite semaine que nous y avions consacrée n’était pas de trop tant les monuments, petits quartiers vivants et musées sont nombreux. Malgré la pollution ambiante, nous avons trouvé la ville agréable et nous n’avons pas ressenti la densité de population comme à Shanghai ou à Hong Kong. Les parcs sont nombreux et il fait bon s’y promener pour échapper un peu à la vie urbaine. Côté hébergement, nous avons une fois de plus privilégié le logement chez l’habitant. Cette fois, pas de famille et de « maman » pour nous faire de bons repas, mais une coloc’ en mode auberge espagnole, puisque nous avons passé la semaine chez un chinois en compagnie de 2 canadiens et 2 (puis 4 à la fin) russes!! C’était un vrai camping dans la bonne humeur dans le 3 pièces de Bin, qui est vraiment un hôte adorable, prêt à laisser son lit à ses couchsurfers pour dormir sur un lit de camp! La semaine s’est terminée en beauté, puisque nous sommes allés camper sur la grande muraille de Chine avec le couple québecois!! Bin nous ayant prêté sa tente, nous avons pu nous permettre cette petite folie, en utilisant même de la paille en guise de matelas sur une muraille dallée pas vraiment confortable. Un moment assez rare que nous avons grandement apprécié, et encore plus après avoir porté les affaires (et les bières… enfin surtout Ludo) le long de toutes ces marches qui montent et descendent sans arrêt! Nous repartons donc déjà de cette Chine si grande dont nous n’avons vu qu’une infime partie, celle des villes les plus peuplées, avec le regret de n’avoir rien vu de celle des campagnes qui doit être toute autre et dont les paysages sont grandioses… Qui sait, nous reviendrons peut-être (en baragouinant quelques mots de mandarin cette...

Read More

Petite leçon de pollution

on 20 Mar, 2015

Alors que nous nous moquons facilement des touristes asiatiques qui portent le masque de protection contre la pollution (et les microbes) en France, nous comprenons ici mieux pourquoi ils portent un tel attirail. Les 3 semaines que nous aurons passées en Chine sont une belle « initiation » au problème de la pollution dans ses grandes villes. Pas besoin d’être un expert pour reconnaître ce voile permanent qui empêche de voir les bâtiments situés à plus de 200m de nous… Les chinois ont même désormais pris une habitude avant de quitter chez eux le matin, comme nous avons celle de regarder la météo avant de choisir notre tenue pour la journée : regarder la concentration de pollution du jour, qui leur fera décider s’ils porteront leur masque (qui est d’ailleurs parfois devenu un véritable accessoire de mode) ou non. C’est assez désolant de se dire que l’espérance de vie de ces citadins se réduit en vivant dans un environnement aussi dégradé que celui-ci, tandis que les cancers des poumons se multiplient… Un exemple assez parlant datant de ce mardi : alors que Paris prenait des mesures exceptionnelles pour lutter contre une pollution jugée « importante » (aux environs de 70µg/m3), nous visitions Pékin malgré une concentration de… 350 µg/m3 selon la même unité de...

Read More

Shanghai, symbole de la Chine moderne

on 14 Mar, 2015

Après Hong Kong, Shanghai ne nous a pas déçus non plus en terme de modernité. Cette immense ville est un peu le symbole de la réussite économique chinoise, comme en témoigne son centre pourvu de dizaines de grattes-ciels futuristes. La ville devrait d’ailleurs posséder la deuxième plus haute tour au monde d’ici peu, pour prouver symboliquement de quoi elle est capable! Nous avons été ici encore accueillis par une famille adorable qui nous a un peu donné l’impression d’avoir notre petit chez soi durant ces 3 jours : lessive qui sent bon, confort jusqu’aux toilettes japonaises (on vous en reparlera sans doute d’ici peu), bons petits plats préparés par la maman… La plus grande fille de la famille, Amanda, a 18 ans et parle parfaitement l’anglais (qu’elle a pourtant appris « seulement » à l’école). Nous avons donc visité la ville en sa compagnie, et c’était bien agréable. La ville, au-delà de son immensité, semble être en perpétuel mouvement, et peu d’immeubles de plus de 30 ans semblent subsister dans cet environnement où l’espace devient rare. Nous avons pourtant réussi à dénicher quelques quartiers où l’immeuble de 20 étages n’est pas la norme, mais ils semblent être en sursis tant l’issue paraît inévitable (on nous a d’ailleurs expliqué comment le gouvernement payait de nouveaux appartements rutilants aux habitants résistants des anciens quartiers). Ces quartiers sont d’ailleurs devenus de bons supports d’attractions touristiques, et on se demande parfois ce qu’il reste encore de leur authenticité! Nous avons pourtant apprécié notre passage ici, en dépit des temps de transports dans un métro toujours bondé, de la folie consumériste qui veut que l’on puisse consommer à toute heure et partout, et de la pollution qui nous fait même réfléchir quant à acheter un masque… grâce à nos échanges avec Amanda et sa...

Read More

Hong Kong

on 12 Mar, 2015

Nous avons donc poursuivi notre chemin vers la métropole de Hong Kong. Ancienne colonie anglaise, la « ville île » est désormais indépendante depuis 1997, mais reste une « Région administrative spéciale » pour la Chine. Un statut à mi-chemin entre l’autonomie totale, comme pourraient le laisser croire le passage à la douane ou la soudaine liberté d’accès à internet retrouvée, et le contrôle pourtant encore présent de la Chine dans les domaines de la défense et des affaires étrangères. C’est d’ailleurs ce qui a valu à Hong Kong ces manifestations étudiantes prodémocratiques des derniers mois dont on a parlé dans les médias français. Lorsqu’on arrive à Hong Kong, on a pourtant bien l’impression d’arriver dans un autre pays. Quartiers résolument modernes, circulation à gauche, population très cosmopolite et langue anglaise omniprésente, ambiance très axée sur le business… La comparaison avec le quartier de Manhattan à New-York nous paraît assez juste. Le plus impressionnant est la concentration de grattes-ciels qui toisent le ciel le jour et côtoient les étoiles la nuit. On nous avait conseillé de se rendre tout en haut d’un de ceux-là à la tombée du jour pour observer ce spectacle permanent d’en haut, et nous n’avons pas été déçus. Bien que n’étant pas de grands adeptes des fourmilières humaines, cette ville a tout de même quelque chose de fascinant qui ne laisse pas insensible. Nous avons également été surpris de voir à quel point l’espace est rentabilisé sur cette île où le prix au mètre carré dépasse de très loin celui du foncier à Paris. Afin qu’il n’y ait aucune perte de place, on utilise tout l’espace, mais aussi le volume : les voitures circulent sur la route en partageant la voie avec bus et tramways à deux étages, tandis que les piétons empruntent les passages surélevés. Quant à notre expérience hôtelière, notre budget de routards ne nous permettant pas de trop grandes folies, nous avions réservé une « chambre » dans un quartier central à un tarif abordable. Celle-ci s’est révélée être une sorte de cage à lapin de 5 m² (lit et salle de bain compris!), sans fenêtre bien sûr! Heureusement, ce n’était pas pour rester à l’hôtel que nous allions à Hong Kong! Les 24 heures que nous y auront passées auront été denses et auront suffisamment allégé...

Read More

Guanzhou, ou la découverte de la Chine urbaine

on 12 Mar, 2015

Après la tranquille province de Guangxi et ses beaux paysages, nous voilà entrés pour 15 jours dans la Chine très urbaine, mais aussi ultramoderne, hyperpolluée, super peuplée… Les superlatifs ne manquent pas tant cette découverte est pour nous énorme en tous points. Immeubles de plusieurs dizaines d’étages à perte de vue, foules de travailleurs qui se bousculent dans le métro aux heures de pointe, infrastructures routières aériennes, chantiers gigantesques… Démesure consumériste tandis que les campagnes ressemblent encore à celles du siècle passée dans ce pays. Le développement de la Chine ne nous semble pas s’être ralenti mais plutôt être encore à son apogée! Lorsqu’on voit la modernité de toutes les infrastructures et les lieux publics, on a bien l’impression que rien n’a plus de 10 ans, et il nous est difficile de comprendre comment de si grands espaces ont pu être modelés comme cela en si peu de temps. La démesure s’observe aussi bien dans la hauteur des grattes-ciels que dans les temples de consommation où se presse une classe moyenne chinoise avide de goûter au « confort moderne », sans réellement sembler se soucier de ses limites (si l’on en juge la qualité de l’air déplorable). Nous avons découvert toutes ces images à Guanzhou (ou Canton pour les francophiles), où nous avons passé 2 jours en compagnie de David et Keer (ce sont leurs noms anglais, plus faciles à retenir que les chinois!), un jeune couple adorable qui nous a donné une sacrée impression quant à l’hospitalité chinoise. Alors que nous étions déjà logés chez eux, David et Keer se sont donné du mal pour nous faire visiter leur ville, nous faire goûter aux spécialités culinaires (sans jamais d’ailleurs accepter que nous payions même notre part), nous emmener au cinéma… et même à prescrire les médicaments de Ludo qui a été bien fiévreux durant 2 jours (vous en jugerez par vous-même à partir des photos). Nous avions découvert avec surprise que le stop pouvait se faire plutôt facilement en Chine à Yangshuo, et nous avons donc poursuivi cette expérience avec succès pour nous rendre à Hong Kong depuis Guanzhou. Décidément, les chinois sont bien plus avenants et sympathiques que ce que l’on aurait...

Read More

Le festival des lanternes

on 11 Mar, 2015

Quelques jours après le nouvel a chinois, le « spring festival » se termine par la fête des lanternes. Durant cette journée, les chinois mangent une sorte de dessert à base de farine de riz (qui ont à peu près la consistance de yeux une fois dans la bouche…), se font des devinettes, lancent des pétards et des feux d’artifice, vont voir une pièce de théâtre, arborent de jolies lumières devant chez eux. Nous avons eu le droit aux devinettes en anglais à l’école, et avons profité de la soirée à Yangshuo, où le parc a été décoré pour...

Read More